Règlement de la Clairière

Concernant le lieu même de la Clairière du Souvenir, sachez qu'il n'est pas possible d'accepter sur le lieu de dispersion tout signe d'appropriation de l'espace (vases, plantations, couronnes, fleurs artificielles, céramiques...). La conservation du Parc Cimetière se trouverait dans l'obligation de les retirer.

Seuls les objets de types naturels sont tolérés (en bois, en végétal, minéral, matériaux biodégradables), et dans des dimensions raisonnables sur les points de dispersion.

Sachez que de nombreuses familles disposent malgré tout, et cela est compréhensible, des petits objets ou symbole (ange, étoile...). Ces objets sont régulièrement enlevés et conservés (pendant 1 an) dans une salle fermée à clef. Ainsi, vous pourrez les récupérer en faisant la demande à l'accueil ou à un agent du crématorium.

Les personnes présentes sur les lieux sont très tolérantes quant aux objets déposés. Cependant, le contrôle de qualité étant renforcé actuellement, le nettoyage des lieux et donc l'enlèvement des objets et des petits sujets déposés se feront toutes les 2 à 3 semaines.

En tant qu'association de deuil périnatal, de mamans endeuillées nous-même, nous comprenons vos démarches de mettre des objets au pied de la stèle, aux pieds des arbres où reposent vos petits.

Les agents sur place sont d'une grande tolérance, nous vous le rappelons encore. Cependant, il faut vous même comprendre que vous êtes sur un lieu public et donc que vous dépendez d'un règlement en vigueur. C'est donc pour cela que les petits sujets sont tolérés, en revanche tous les objets de grandes dimensions ou extrêmements voyants seront systématiquement retirés.
 

Il est également strictement interdit de déposer des jardinières ou objets au pied de la stèle et ce pour deux raisons :

- laisser l'accès libre aux parents dont les plaques se situent en bas et qui sont régulièrement cachées par les pots de fleurs.

- facilliter le travail des employés du crématorium